Stéphan Causse & Pascal Deleuze, poésie sonore, 9 nov 2017

9 nov 2017
Poésies de Stephan causse,
poésie sonore lue et interprétée par Kader Roubahie, mis en son pascal Deleuze.

« caresser la mer »
https://www.facebook.com/events/2013039622262637

pascal-deleuze_kader-roubahie_stephan-causse-salon-de-musique

pascal-deleuze_kader-roubahie_stephan-causse-salon-de-musique


Le salon de Musique 9/11 – Photos Richard Sauvage
Pascal Deleuze, Kader Roubahie, Stéphan Causse

 

Kader Roubahie. Metteur en scène, comédien,  et directeur de  La compagnie  » C’est Maintenant  » : http://www.ciecestmaintenant.fr/
Il s’agit de la deuxième fois que Pascal Deleuze et Kader Roubahie mènent un projet autour du travail littéraire de Stephan Causse.

Roubahie_Kader salon de musique
Kader Roubahie

Formé au sein de la Cie du Théâtre du Jard à Châlons-en-Champagne en 1995, à suivie des cours au sein de la Comédie de Reims dirigée par Christian Schiaretti, et des cours privés avec Françoise Roche.
Son expérience théâtrale l’a amené à croiser la route de différentes personnalités : Boris Rabey du GITIS de Moscou (le travail de l’acteur avec la méthode russe), Mas Soegeng pour le travail du masque balinais, Sylvain Maurice (travail autour du monologue intérieure) de l’Ultime & Co à Paris (Directeur CDN de Besançon) et Sophie Louchachevsky au CDN de Reims pour la parole épuisée chez Samuel Beckett, Jean-Marie Songy avec la Cie Turbulence pour des spectacles de théâtre de rue.
Comédien et metteur en scène professionnel, agréé par la DRAC Languedoc Roussillon dans le cadre de ses interventions pour les options théâtre et enseignement. Son travail est axé autour de textes d’auteurs contemporains (Vinaver, Muller, Belbel, Bond, Barker…) et classiques (Molière, Racine, Shakespeare…).
En 1997 est assistant à la mise en scène pour « La nuit de Michel-Ange » de Philippe Faure à Châlons-En-Champagne.
Depuis 1998, Kader Roubahie intervient dans le cadre de formations pour adultes et adolescent, c’est dans ce contexte qu’il a signé plusieurs mise en scène d’auteurs contemporains différents comme Julio Cortazar, Fabrice Melquiot, Urs Widmer, Emmanuel Darley, Slawomir Mzorek, Egon Wolf…
En 2011, il signe la mise en scène « Les Fourberies de Scapin » pour la Cie des 100 Têtes, mis en scène pour trois comédiens et une scénographie avec structures métalliques. Il a présenté aussi « Après la pluie » de Sergi Belbel, « Sacré Silence » de Philippe Dorin. De plus, il est aussi comédien (à joué pour Conduite Intérieure dirigé par Christian Chessa) et est en tournée actuellement avec « Les Fourberies de Scapin », « Karl Marx, le retour » d’Howard Zinn mis en scène par Denis Lanoy du Triptyk Théâtre, « Fric-Frac » d’après « D’un retournement l’autre » de Frédéric Lordon mis en scène par Josiane Fritz Pantel de la Cie La Filature du Pont de Fer (Lasalle).

salon-de-musique-stephan-causse
Stéphan Causse

Stéphan Causse est né à Montpellier en 1969. Après des études de littérature française et italienne, il effectue divers séjours en Italie, et notamment à Naples. De retour en France, il devient professeur de Lettres et enseigne aujourd’hui à la cité scolaire André Chamson au Vigan dans les Cévennes. Il est actuellement conseiller artistique dans la compagnie de théâtre « C’est maintenant » dirigée par Kader Roubahie et basée à Nîmes.

Depuis cinq ans, il publie régulièrement dans la revue des Écrivains Méditerranéens « Souffles » à Montpellier et également dans d’autres revues telles que « Mange-monde » et « Haies vives ».

Il fait régulièrement des lectures de ses textes en médiathèque, en librairie et dans les festivals de Poésie tels que celui de Lodève et de Sète (« Voix vives »). Présent également depuis trois ans à la Comédie du livre de Montpellier avec les Éditions du Petit Pois.

Atelier d’écriture, durant l’année scolaire 2013/2014 avec les élèves de l’école primaire Paul Bert de Sérignan, qui a donné lieu à une publication de leurs poèmes dans un livre.

Il a publié un premier recueil intitulé « Cévennes à contre-temps » aux Éditions du Petit Pois à Béziers (2013). Puis ont suivi d’autres recueils : « À l’œil nu » (2013) paru aux Éditions La Porte à Laon et « Le clocher de tourmente » aux Éditions Encres Vives à Colomiers (collection Lieu : juin 2014).

Et plus récemment en 2015, « Vent marin » (livre d’artiste, mars 2015) aux éditions les Monteils à Roquedur, « À deux pas dans le silence » (juin 2015) aux Éditions du Petit pois et « À force du soir » (septembre 2015) aux Éditions La Porte à Laon et « Caresser la mer » (novembre 2016) aux Éditions Jacques André à Lyon.

Le salon de musique du petit Eugène.
4, rue Sainte Eugénie
30000 Nîmes

Réservation conseillée
Tel : 04 66 40 77 62
lepetiteugene@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *