Rituel, avec Pierre Bastien, Guillaume Séguron, Pascal Deleuze, live à Avignon, 21 fev 2020

Pascal Deleuze | RITUEL
avec Pierre Bastien : trompette / Guillaume Séguron : contrebasse / Pascal Deleuze : trompette

+ Alice Khan (1ere partie)
avec Cyril Torrès : clavier, chant / Pascal Deleuze : trompette, voix

vendredi 21 février 2020
Théâtre de la Carreterie, Avignon
RITUEL sur une idée de Pascal Deleuze  : musique live pour 3 musiciens
d’après Le Rituel du Serpent d’Aby Warburg


Aby Warburg, historien de l’art, Santa Fé, 1896

Ce projet réunit trois musiciens qui ont composé un motif musical à partir du travail documentaire d’Aby Warburg sur le Rituel du Serpent des indiens Hopi (Amérique du Nord).

Sur scène, Pierre Bastien et Pascal Deleuze (trompette), et Guillaume Séguron (contrebasse) proposent une correspondance avec les fabuleuses explorations menées par Aby Warburg à la fin du XIXeS  – début XXe.

Il s’agit de tracer une ligne entre les musiciens, chacun apportant sa propre énergie pour créer une musique transversale, comme un zig zag  entre jazz, souffle poétique et musique incantatoire, dans un dispositif technique minimal.
Les voix sont mises à contribution dans un set voulu serré et intense. L’enjeu est de restituer une présence, celle, singulière constituée par les musiciens se confrontant à un motif, mais également celle exprimée dans la dimension symbolique d’un rituel.

Une œuvre hybride où les musiciens jouent au risque d’une fusion avec l’animalité … qui se produira, ou pas !

rituel concert bastien seguron deleuze avignon carreterie fevrier 2020
Le rite du serpent est fondé sur une similitude morphologique entre le serpent et l’éclair (in Le rituel du Serpent, Aby Warburg, p98, ed Macula)

En première partie de la soirée, le duo Alice Khan (Cyril Torrès + Pascal Deleuze) , ambient & machine,  trompette, clavier & chant
installeront une atmosphère pour une entrée en matière concertée et favorable.
Set d’improvisation de 30 mns.
https://alicekhan.bandcamp.com/

pierre-bastien rituel avignon 2020 theatre carretrie seguron deleuze
Pierre Bastien (Paris, 1953) a fabriqué plusieurs orchestres automatiques. En concert il s’accompagne de la dernière version de ses nombreuses constructions. Les précédentes et parfois les toutes dernières ont une autre vie sous forme d’installations.
Parmi ses nombreuses collaborations – avec le cinéaste Karel Doing, les chorégraphes Dominique Bagouet et Roberto Olivan, la compagnie du styliste Issey Miyake, les musiciens Jacques Berrocal, Pascal Comelade, Robert Wyatt, Grimo, Alexei Aigui, Steve Argüelles, Phonophani, la compagnie de cirque Trottola, le jongleur Jérôme Thomas… – il faut distinguer un travail épisodique mais constant avec Pierrick Sorin.
Sa musique est publiée sur les labels Signature-Radio France, Western Vinyl, G3G, Inpolysons, Gazul et Rephlex.
http://www.pierrebastien.com

Photo-Guillaume-Seguron-rituel-concert
Guillaume Séguron (Nîmes, 1971)
De lʼacoustique à lʼélectrique, de lʼécriture à lʼimprovisation, du solo aux grands orchestres, Guillaume Séguron a toujours privilégié la pluralité stylistique. La musique est pour lui un espace ouvert dans lequel sʼimbriquent des techniques instrumentales protéiformes et de multiples influences (cinéma, peinture, histoire…). Il traverse les univers et les pratiques musicales avec la détermination de celui qui se pose avant toute autre chose la question du «comment».
Plus par attitude que par doute, Guillaume Séguron explore tôt plusieurs directions. Il mène conjointement un cursus universitaire dʼhistoire de lʼart et dʼarchéologie, une activité de plasticien et des études musicales au conservatoire de Nîmes avec Georges Roques puis à Paris avec Bernard Cazauran et Jean–François Jenny–Clark.
Très vite arrivent les premiers groupes de Jazz et de musiques improvisées, les orchestres classiques, les opérettes… On le retrouve ainsi se confrontant à des univers forts différents allant du rock à la musique contemporaine et du théâtre à la danse. Il mène conjointement une activité dʼinstrumentiste au sein de multiples ensembles ainsi que la direction de plusieurs projets dont il est lʼinitiateur.
Guillaume Séguron sur spotify

pascal-deleuze- rituel serpent avignon 2020
Pascal Deleuze (Livry- Gargan, 1970). Affecté par un trouble de l’intégration depuis l’âge de 16 ans, il s’affirme pourtant comme performeur et musicien, apprend la trompette en autodidacte. Sa pratique profondément libre de la musique qu’il qualifie lui même de « transversale » plutôt qu’expérimentale, l’a conduit à de nombreuses collaborations pour le théatre, la danse et le cinéma.
Voir ses projets ici : http://salondemusique.synradio.fr/pascal-deleuze-bio/

cyril-torres-alice-kahn
Cyril Torrès (Nîmes, 1970), compositeur de « songs», de pièces expérimentales, électroacoustiques, musiques d’application (danse, théâtre, lectures…), chanteur, batteur, guitariste et joueur de claviers. Membre fondateur du collectif audio-mastick dans les années 2000 (Arte / émission tracks) entre autres. Passionné par la musique du moyen-âge, les musiques traditionnelles de transe ou religieuses, tout autant que de rock, avec un bagage classique (piano, percussion, formation et culture musicale).
Sorte de « moine-copiste » moderne, élève de Bruno D’Auzon, stagiaire auprès de Robert Fripp (« Guitar Craft »), entretenant depuis un intérêt certain pour la musique en tant qu’architecture du silence.
En duo avec Pascal Deleuze depuis 2017, au sein de Alice Khan, entité musicale basée sur l’improvisation autour de sujets littéraires ou visuels (Adonaïs de Shelley ; utilisation du tarot de Marseille, intervention d’autres artistes tous azimuts…).
https://alicekhan.bandcamp.com/

————————–

Infos pratiques
Vendredi 21 février – Théâtre de la Carreterie – 20h
101 Rue Carreterie, 84000 Avignon
PAF : 8 €
Réservation : 06 67 97 83 11 – theatrecarreterie@gmail.com
Attention : jauge limitée

theatre_carreterie

Pierre Bastien – Quiet motors + Pamelia Stickney + Trou Noir Chill Out au Spot, Nîmes

QietMotors-®studiowalter_soiree-salon-de-musique-pascal-deleuze

Le salon de Musique, Anima, Trou Noir Disques et Le Spot présentent :

QUIET MOTORS, un concert événement de PIERRE BASTIEN (FR)
+ 1ère partie PAMELIA STICKNEY (US)
+ TROU NOIR chill out


Infos pratiques
Vendredi 24 mai – Le Spot – 20h
8 rue Enclos Rey, 30000 Nîmes
lespotnimes.com
PAF : 8 €
Réservation : resaspot@gmail.com ou au 04 66 36 85 64

concert-pierre-bastien-spot-salon-de-musique-pascal-deleuze



PIERRE BASTIEN / QUIET MOTORS – MOTEURS CALMES
un concert événement de Pierre Bastien

Suite de sept compositions pour harpe africaine kundi,

élastiques,
trompette préparée,
violon à clous,
vidéo et machines artisanales.

Mes machines à faire de la musique ne s’achètent pas dans le commerce. Je les construis patiemment dans mon atelier à l’aide d’un tournevis et d’un fer à souder. Elles ne se cachent pas sous un boîtier d’acier poli. Au contraire, elles exhibent leur mécanisme depuis le moteur électrique qui active les poulies et rouages, jusqu’au mouvement final qui produit le son. Une caméra les scrute tout au long du concert, pour une projection en temps réel et à grande échelle de leur activité musicale. Ainsi l’auditeur est à la fois le spectateur d’un monde sonore dans lequel il voyage, dont il découvre chaque source magnifiée par la vidéo. Il explore la musique par l’écoute et le regard, comme s’il se promenait à l’intérieur de la composition.

 » Je connais le travail de Pierre Bastien à travers l’ouvrage de Philippe Robert sur les musiques expérimentales. Et après l’avoir écouté, j’avais très envie de le rencontrer et de faire partager son univers poétique »
Pascal Deleuze, Le salon de Musique

photos Richard Sauvage

Pierre Bastien (Paris, 1953) a fabriqué plusieurs orchestres automatiques. En concert il s’accompagne de la dernière version de ses nombreuses constructions. Les précédentes et parfois les toutes dernières ont une autre vie sous forme d’installations.
Parmi ses nombreuses collaborations – avec le cinéaste Karel Doing, les chorégraphes Dominique Bagouet et Roberto Olivan, la compagnie du styliste Issey Miyake, les musiciens Jacques Berrocal, Pascal Comelade, Robert Wyatt, Grimo, Alexei Aigui, Steve Argüelles, Phonophani, la compagnie de cirque Trottola, le jongleur Jérôme Thomas… – il faut distinguer un travail épisodique mais constant avec Pierrick Sorin.
Sa musique est publiée sur les labels Signature-Radio France, Western Vinyl, G3G, Inpolysons, Gazul et Rephlex.
http://www.pierrebastien.com



PAMELIA STICKNEY

Le thérémine, instrument mythique qui fascinait Egdard Varèse a été inventé par un savant soviétique en 1920.
C’est l’un des tous premiers instruments électroniques qui précède les ondes Martenot de plusieurs années, et a pour caractéristique d’être le seul instrument qui se joue sans contact physique.

Pamelia Stickney (anciennement Pamelia Kurstin) est, depuis Clara Rockmore, sans conteste la plus grande virtuose du thérémine qu’elle traite non en curiosité exotique, mais comme un instrument à part entière capable de reproduire le registre de la voix humaine ou de la contrebasse et qui s’intègre aussi bien dans une instrumentation classique que dans un contexte contemporain.

photos Richard Sauvage


http://www.pameliastickney.com/

TROU NOIR CHILL OUT

Trou Noir Disques, le disquaire nîmois vous propose ce soir une expérience vinylique participative :  venez présenter à la face du monde votre univers musical, venez avec un ou plusieurs de vos disques  préférés et plus précisément avec un ou plusieurs morceaux qui vous font « triper »… Popopo…
Pas de chi-chis, on sait bien que ça vous arrive de vous mettre en croix sur un lit et de faire péter  les yeux fermés ce morceaux de 8’30 avec cette montée de tous les diables !!!! En effet, nous disposerons chaises,  bancs et autres pour se poser autour d’une platine vinyle (tout ce qu’il y a de plus sûre et sérieuse, pas un crin crin n’ayez craintes) posée sur un cube au milieu de la salle. Le but du jeu sera de se faire plaisir  et venir chacun votre tour passer ce(s) fameux morceau(x) qui font voyager que nous ferons péter copieusement…
Dans le noir… TOUS styles acceptés…

http://shoptrounoir.com/

Infos pratiques
Vendredi 24 mai – Le Spot – 20h
8 rue Enclos Rey, 30000 Nîmes
PAF : 8 €
Réservation : resaspot@gmail.com ou au 04 66 36 85 64

concert-pierre-bastien-spot-salon-de-musique-pascal-deleuze_verso

 

Romain Thorel, clavier & cor d’harmonie, 14 juin 2018

14 juin 2018
Romain Thorel, clavier & cor d’harmonie
Romain Thorel propose une musique électronique incarnée, avec des rythmiques massives ou légères, des claviers puissants et envoûtants, des basses tranchantes ou veloutées, qui sont le reflet d’influences diverses (Flume, Rone, Max Cooper, Chet Faker, Fakear, Tom Yorke, Sigur Ross, James Blake et tant d’autres…). Sous le nom de MAïïN, ouvert à l’improvisation en live, aux collaborations avec différents artistes et formes d’arts, il entend faire vivre sa musique en proposant des interprétations uniques et éphémères… comme pour cette neuvième et dernière session du Salon de Musique pour l’année 2017/18.
 

MAïïN
www.maiin-music.com
https://www.facebook.com/maiinmusic/
https://m.youtube.com/channel/UCJ89qvngGLtWniuoNZOJLLQ

Michaël Grebil Liberg, musique baroque electrifiée, 10 mai 2018

10 mai 2018
Michaël Grebil Liberg, musique baroque electrifiée

The Ørpheus String Theory
Ballads in the Inner Chapel

Une traverse´e libre des antichambres de Michaël Grebil Liberg ; une nef se projetant sur la toile médiévale du Trøbar et de Guillaume de Machault d’un côte´, un øbscur-tronic en son centre, et l’esprit actuel des ballades angloyses et américaines de l’autre, Mark Hollis, David Sylvian, Mark Kozelek…  Une approche de Orphée et Eurdyce.

 

Tom Gareil, vibraphone, 12 avril 2018

12 avril 2018
Tom Gareil, vibraphone

A partir de son vibraphone et une multitudes d’objets sonores, Tom Gareil s’adonne a créer un monde imaginaire et singulier où se mélange jazz, pop, électronique et musique expérimentale. A l’aide de pedales d’effets et looping, Tom Gareil invente ici une musique débridée, aussi mélodique que rythmique, autant révoltée qu’envoûtante.

tom_gareil-salon-musique-avril18-pascal-deleuze
Photos Richard Sauvage

12 avril 2018
Tom Gareil invité du Salon de Musique #7, un très beau moment vibratoire avec un hommage engagé à Higelin.

Alice Khan, ambient & machine, « hommage à Brian Jones », 8 mars 2018

8 Mars 2018
Alice Khan (Cyril Torrès + Pascal Deleuze) , ambient & machine, guitare 12 cordes, trompette
Hommage à Brian Jones d’après le poème de Percy Shelley, Adonaïs:
« Peace, peace! he is not dead, he does not sleep/He has awakened from the dream of life… »

Alice Khan s’accompagne d’un dispositif électronique spartiate et d’une guitare 12 cordes, utilisant un accordage modal rappelant certaines musiques ancestrales.
Musique pour rêver, méditer, penser ou même… ne rien faire.

alice-kahn-salon-de-musique-18

lice_khan-cyril-torres_mars-18 alice_khan-pascal-deleuze_39 alice_khan-pascal-deleuze_petit-eugene OK_khan-pascal-deleuze_39
Duo Alice Kahn (Pascal Deleuze, Cyril Torrès), mars 2018, photos Richard Sauvage

 

Ondrej Jaluvka, archiluth et guitare, 8 fevrier 2018

8 fevrier 2018
Ondrej Jaluvka, archiluth et guitare electrique
Improvisations folk, rock, et baroque !

Ondrej-Jaluvka-salon-de-musique-fev-18

Actif comme musicien, improvisateur et compositeur depuis le début des années 2000, il a joué en Espagne, Italie, Allemagne, Palestine, … enregistré quelques albums (le plus récent ‘Gravitace’ avec Iamme et Jakub Cermaque) et collaboré entre autres avec Amandine Beyer Paul Agnew, Gabriel Garrido, Vincent Recolin, Elodie Hache, Jiri Pavlica, Jakub Cermaque, Jaap Schröder …
Enseignant de masterclass de luth, dirigeant un projet de heavy-metal, et composant des chansons pour divers artistes de musique populaire, Ondřej cherche toujours de nouveaux horizons musicaux.

https://www.ondrejjaluvka.com/

Ondrej-Jaluvka-salon-de-musique-fev-18b

Fabrizio Bozzi Fenu, guitare préparée, 11 janvier 2018

11 janvier 2018
Fabrizio Bozzi Fenu, guitare préparée

Fabrizio Bozzi Fenu, guitariste sarde, chercheur du bruit. Sa musique est un récit de bruits et mélodie obtenues par la modification de la guitare et en cherchant le souffle vif de la faute; les pieds sont plongés dans son rêve fait de des paysages électroniques, des drones et improvisation.

fabrizio bozzi fenu salon de musique websynradio

Du 4 au 17 janvier, un programme spécial de Fabrizio Bozzi Fenu sur webSYNradio en écho avec Le Salon de Musique  : « Peut-être n’aurai-je jamais de racines ni de branches ».

fabrizio bozzi fenu salon de musique websynradio

fabrizio bozzi fenu salon de musique websynradio

https://fabriziobozzifenu.bandcamp.com/music

 

Christine Radais, violoncelle, 14 decembre

14 dec
Christine Radais, violoncelle
nous propose un voyage dans l’espace ( Australie, Italie, Ukraine, Angleterre, Hongrie, Russie, Espagne, Amérique centrale…. ), dans des couleurs automnales douces et introspectives…., dans l’énergie du moment, tournée vers la nostalgie, mais aussi la lumière et la sérénité.

christineradais-salon de musique petit eugene nimesChristine RADAIS, violoncelle, Le salon de musique, décembre 17
christineradais-salon de musique petit eugene nimes

christineradais-salon de musique petit eugene nimes

Après des études de violoncelle, danse et piano au CNR de Grenoble, puis à l’Ecole Nationale de Musique de Nîmes (auprès, notamment, de Robert Duval et Gilles Dervieux), Christine RADAIS obtient en 1983 la médaille d’or de violoncelle (classe d’André Fabre) et de Musique de Chambre (en piano et en violoncelle) au Conservatoire National de Région de Montpellier, en 1987 le Diplôme d’Etat de violoncelle et en 2000, réussit le Concours Interne de Professeur d’Enseignement Artistique.

Elle s’est perfectionnée en violoncelle auprès de Reine Flachot puis de Guy Besnard, a suivi de nombreux stages de pédagogie organisés par le Ministère de la Culture et le CNFPT (notamment auprès de Xavier Gagnepain et Etienne Péclard) et toujours participé activement à la création contemporaine (Ensemble Décadanse, Festival de Danse à Montpellier, Trio Anarchipel…),  à la vie d’orchestres régionaux (Ensemble Contrepoint, orchestres de Bayonne-Côte Basque, d’Avignon, de Catalogne, de Lozère et de Nîmes…), accompagné la voix, tant au violoncelle qu’au piano (ensemble vocal Lucien Bass, Madrigal de Nîmes, duo Mezza Voce…)
Elle fait partie depuis 2005 du quatuor à cordes Allegria et depuis 2010 du Trio Tango Entrecordes

Elle participe régulièrement depuis 2006 aux créations de la troupe théâtrale « La Puce qui renifle » : « Etre deux pour un baiser », spectacle mis en scène pour deux comédiens et un violoncelle, Lectures autour de Lawrence DURELL ou encore « l’ultime cri de Frida Kahlo« , mise en scène Fred Tournaire (festival d’Avignon 2012).
« Et s’il n’en reste qu’un« , lecture-concert en hommage à Victor HUGO, création le 6 décembre 2013 à Sommières.

Professeur certifié de violoncelle, elle enseigne au Conservatoire de Nîmes depuis 1992.

Stéphan Causse & Pascal Deleuze, poésie sonore, 9 nov 2017

9 nov 2017
Poésies de Stephan causse,
poésie sonore lue et interprétée par Kader Roubahie, mis en son pascal Deleuze.

« caresser la mer »
https://www.facebook.com/events/2013039622262637

pascal-deleuze_kader-roubahie_stephan-causse-salon-de-musique

pascal-deleuze_kader-roubahie_stephan-causse-salon-de-musique


Le salon de Musique 9/11 – Photos Richard Sauvage
Pascal Deleuze, Kader Roubahie, Stéphan Causse

 

Kader Roubahie. Metteur en scène, comédien,  et directeur de  La compagnie  » C’est Maintenant  » : http://www.ciecestmaintenant.fr/
Il s’agit de la deuxième fois que Pascal Deleuze et Kader Roubahie mènent un projet autour du travail littéraire de Stephan Causse.

Roubahie_Kader salon de musique
Kader Roubahie

Formé au sein de la Cie du Théâtre du Jard à Châlons-en-Champagne en 1995, à suivie des cours au sein de la Comédie de Reims dirigée par Christian Schiaretti, et des cours privés avec Françoise Roche.
Son expérience théâtrale l’a amené à croiser la route de différentes personnalités : Boris Rabey du GITIS de Moscou (le travail de l’acteur avec la méthode russe), Mas Soegeng pour le travail du masque balinais, Sylvain Maurice (travail autour du monologue intérieure) de l’Ultime & Co à Paris (Directeur CDN de Besançon) et Sophie Louchachevsky au CDN de Reims pour la parole épuisée chez Samuel Beckett, Jean-Marie Songy avec la Cie Turbulence pour des spectacles de théâtre de rue.
Comédien et metteur en scène professionnel, agréé par la DRAC Languedoc Roussillon dans le cadre de ses interventions pour les options théâtre et enseignement. Son travail est axé autour de textes d’auteurs contemporains (Vinaver, Muller, Belbel, Bond, Barker…) et classiques (Molière, Racine, Shakespeare…).
En 1997 est assistant à la mise en scène pour « La nuit de Michel-Ange » de Philippe Faure à Châlons-En-Champagne.
Depuis 1998, Kader Roubahie intervient dans le cadre de formations pour adultes et adolescent, c’est dans ce contexte qu’il a signé plusieurs mise en scène d’auteurs contemporains différents comme Julio Cortazar, Fabrice Melquiot, Urs Widmer, Emmanuel Darley, Slawomir Mzorek, Egon Wolf…
En 2011, il signe la mise en scène « Les Fourberies de Scapin » pour la Cie des 100 Têtes, mis en scène pour trois comédiens et une scénographie avec structures métalliques. Il a présenté aussi « Après la pluie » de Sergi Belbel, « Sacré Silence » de Philippe Dorin. De plus, il est aussi comédien (à joué pour Conduite Intérieure dirigé par Christian Chessa) et est en tournée actuellement avec « Les Fourberies de Scapin », « Karl Marx, le retour » d’Howard Zinn mis en scène par Denis Lanoy du Triptyk Théâtre, « Fric-Frac » d’après « D’un retournement l’autre » de Frédéric Lordon mis en scène par Josiane Fritz Pantel de la Cie La Filature du Pont de Fer (Lasalle).

salon-de-musique-stephan-causse
Stéphan Causse

Stéphan Causse est né à Montpellier en 1969. Après des études de littérature française et italienne, il effectue divers séjours en Italie, et notamment à Naples. De retour en France, il devient professeur de Lettres et enseigne aujourd’hui à la cité scolaire André Chamson au Vigan dans les Cévennes. Il est actuellement conseiller artistique dans la compagnie de théâtre « C’est maintenant » dirigée par Kader Roubahie et basée à Nîmes.

Depuis cinq ans, il publie régulièrement dans la revue des Écrivains Méditerranéens « Souffles » à Montpellier et également dans d’autres revues telles que « Mange-monde » et « Haies vives ».

Il fait régulièrement des lectures de ses textes en médiathèque, en librairie et dans les festivals de Poésie tels que celui de Lodève et de Sète (« Voix vives »). Présent également depuis trois ans à la Comédie du livre de Montpellier avec les Éditions du Petit Pois.

Atelier d’écriture, durant l’année scolaire 2013/2014 avec les élèves de l’école primaire Paul Bert de Sérignan, qui a donné lieu à une publication de leurs poèmes dans un livre.

Il a publié un premier recueil intitulé « Cévennes à contre-temps » aux Éditions du Petit Pois à Béziers (2013). Puis ont suivi d’autres recueils : « À l’œil nu » (2013) paru aux Éditions La Porte à Laon et « Le clocher de tourmente » aux Éditions Encres Vives à Colomiers (collection Lieu : juin 2014).

Et plus récemment en 2015, « Vent marin » (livre d’artiste, mars 2015) aux éditions les Monteils à Roquedur, « À deux pas dans le silence » (juin 2015) aux Éditions du Petit pois et « À force du soir » (septembre 2015) aux Éditions La Porte à Laon et « Caresser la mer » (novembre 2016) aux Éditions Jacques André à Lyon.

Le salon de musique du petit Eugène.
4, rue Sainte Eugénie
30000 Nîmes

Réservation conseillée
Tel : 04 66 40 77 62
lepetiteugene@gmail.com