LUDOVIC BERNHARDT (311 Fukushima podcast)

Ludovic Bernhardt lit un extrait de son oeuvre « Réacteur 3 [Fukushima] », éditions LansKine. Création sonore réalisée en collaboration avec Ilhan Blanco, juillet 2022. »Réacteur 3 [Fukushima] » est lauréat du Grand Prix SGDL 2022 de poésie (Société des Gens De Lettres).

CELINE PERIER – Five years on mount Shinobu (311 Fukushima podcast)

Tout d’abord, j’ai découvert le projet passionnant de Dominique Balaÿ, « Meanwhile in Fukushima », et c’est en explorant le site que j’ai découvert les actions de Koji Nagahata. Je trouvais sa démarche très touchante. J’ai alors imaginé de créer cette pièce . Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

Janusz BRUDNIEWICZ (311 Fukushima podcast)

« Fragility of time » est une construction sonore électroacoustique, expérimentale avec des éléments électroniques génératifs. L’idée de ce travail est basée sur une structure sonore avec une vibration lente mais progressive. C’est la recherche d’une harmonie dans l’espace virtuel. Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

Sébastien JOB (311 Fukushima podcast)

Silences, résonances, pièce électro acoustique. Pour le projet Fukushima Open Sounds de Dominique Balaÿ, j’ai travaillé sur cette composition electro-acoustique en prenant deux axes apparemment contradictoires. La résonance, et le silence. Cette composition s’articule autour de ces deux notions, la place laissée par le silence permet de libérer les sonorités (acoustiques, échantillons sonores, électroniques) et de les faire résonner. Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

Monsieur VIANDE (311 Fukushima podcast)

Pourtant la nature déteste le vide (pièce electroacoustique).Bruit blanc symbolisant le son du tout et le vide occasionné par notre inexpérience … « Bien loin d’être une simple surenchère aveugle de bruits horribles, « Musique pour Jeux » apparaît comme le reflet de la déliquescence de notre société … » Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

Emmanuelle GIBELLO (311 Fukushima podcast)

« Collision » :  création de Emmanuelle Gibello pour le festival Kontact Sonore en avril 2011. Pour FONOF, Launchpad, UC33 et 2 nanokorg Collisions est la première création utilisant le FONOF, instrument inventé par Emmanuelle Gibello. Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

Michel Titin-Schnaider (311 Fukushima podcast)

Pourquoi ce titre, « Allégorie japonaise » ? J’aime à voir dans ce pays une « exacerbation ». Dans la recherche de raffinement mais aussi dans les excès de l’hyper modernité. Et l’ampleur de la catastrophe de Fukushima nous rappelle que notre « aventure » humaine n’aura qu’un temps. Différentes phases se succèdent dans cette oeuvre :
La nature, l’apparition de l’homme : sons évoquant des musiques traditionnelles, l’accélération du temps et la modernité : les trains, l’américanisation de la société : les guitares électriques.
Enfin l’énergie nucléaire, symbolisée par une vibration électrique et cet effet de « déchirement du son », généré par d’innombrables micro-coupures qui représentent la radio-activité, son effet insidieusement et intimement destructeur. Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net

François BERCHENKO (311 Fukushima podcast)

Moderno / François Berchenko Extrait du LP 12 titres FUKUSHIMA : Suite Psychédélique pour Catastrophe Nucléaire. Direction artistique, coordination, production, mastering : François BERCHENKO. Site du projet Meanwile in Fukushima : http://fukushima-open-sounds.net